Autres Organisations

De Hoshikaze 2250 - test.hoshikaze.net - 1.38.1
Aller à : navigation, rechercher

En-dehors des Etats, plusieurs organisations, parmi les espèces sentientes, détiennent différentes formes de pouvoir et de moyens d'influence.

Entreprises privées

Depuis la chute des Policorpos humaines, les Etats n'ont pas permis la constitution d'entreprises commerciales de puissance comparable. Cependant, plusieurs compagnies de transport, d'exploitation minière, de biotechnologie, etc, disposent de ramifications importantes et peuvent modifier la politique des Etats.


Mafias

Les organisations criminelles, en particulier dans la contrebande, peuvent établir un contrôle temporaire sur ceraines parties de l'espace. En utilisant l'intimidation et la corruption, elles peuvent modifier à leur profit certaines orientations des autorités publiques et des entreprises. Les forces de sécurité légales arrivent à limiter leur emprise dans les systèmes anciennement peuplés.

La distinction entre organisations légales et criminelles existe surtout dans l'espace Humain. Les K'Rinns, du fait de leur orientation non-violente, n'ont pas de grandes organisations illégales. Chez les Sshaads, et, dans une moindre mesure, chez les Rithai, tout groupe assez fort pour se défendre tend à être considéré comme l'autorité légale de son secteur.


Institutions religieuses ou philosophiques

Ces organisations à but non lucratif (en principe...) sont des autorités spirituelles assez influentes dans certaines sociétés.

Chez les Humains, on peut citer l’Église catholique romaine, principale composante de l'Eglise oecuménique humaine. Depuis les Guerres Corporatistes, elle est divisée par un schisme entre "vingt-quatristes" et "néo-conciliaires". Pour les uns, le dernier pape légitime était Jean XXIV, élu sous l'influence de Cartel-Sol et qui a suivi volontairement ou involontairement l'exil des Policorpos vers la Traînée Pourpre. Pour les autres, héritiers du mouvement initié par le Cardinal des Spatiens Paul Léandri lors de la formation de l'Alliance Planétariste, la papauté est désormais subordonnée aux conciles et soumise à des renouvellements périodiques.

Chez les Sshaads, la croyance à la Seconde Renaissance ne constitue pas une religion organisée de type humain, mais elle permet une circulation d'idées et une certaine convergence de vues entre les Maîtres qui la pratiquent. Les philosophies centrées autour de ce concept prennent différentes formes selon les civilisations, mais sont en rapport les unes avec les autres, maillant l'espace sshaad et formant un courant majeur de l'histoire de la philosophie. Son influence politique, en particuliers sur les points des rapports avec la Communauté et de l'acceptation du Complémentarisme, n'est pas négligeable non plus.