Guerres Corporatistes

De Hoshikaze 2250 - test.hoshikaze.net - 1.38.1
Aller à : navigation, rechercher

L'expansion spatiale des Humains est marquée par une série de guerres qui opposèrent les Poli-Corporations humaines entre elles, puis aux colonies révoltées groupées dans l'Alliance Planétariste.

Origines

Les Policorpos ('Political Corporations') se sont constituées dans le système Sol comme de vastes groupes d'intérêts associant des entreprises financières et industrielles, des organismes publics, des mafias et quelques états. Les stations orbitales industrielles et le statut de RwIG, puis les premières colonies et stations à l'intérieur du système Sol leur ont permis de roder leurs méthodes et de se faire reconnaître par le Bureau de Colonisation Extrasolaire (BCE). A l'issue de dures batailles juridiques, elles ont obtenu des pouvoirs quasi-étatiques dans leurs domaines de colonisation.

Les guerres entre Policorpos

Chaque groupe a développé ses propres unités armées pour écarter les prospecteurs indépendants, les contrebandiers et les pirates, puis pour mater les désirs d'indépendance de leurs colons. La découverte d'Ashioto-Purgatoire a suscité une rivalité intense entre Policorpos et une première série d'affrontements meurtriers entre leurs unités. Les biotechnologies créées pour les besoins de la colonisation spatiale ont été adaptées pour produire en série des cyborgs et autres combattants améliorés.

La prise du pouvoir par les Policorpos

Les méthodes de plus en plus brutales des Policorpos, l'emploi massif de la corruption et des troupes mercenaires, la fabrication de cyborgs ont donné lieu à de vives contestations dans le système Sol et ailleurs.

Les Policorpos ont fait taire les oppositions en se regroupant dans la structure Cartel-Sol et en menant une série de coups de force contre le BCE et les autres autorités en place. En quelques années, la plupart de ces autorités n'existaient plus ou n'étaient que des marionnettes de Cartel-Sol.

Celui-ci développa une propagande intensive pour se présenter comme le défenseur de la civilisation humaine contre des lointaines colonies présentées comme des nids de fanatiques voués à la destruction de Sol. Le cinéma 3D de cette période a produit plusieurs centaines de films à la gloire des Forces Solaires.

Voir l'article détaillé: Cinéma carteliste.

La formation de l'Alliance Planétariste

La propagande carteliste avait donné, au départ, une image très exagérée des forces rebelles, qui n'étaient encore que des petits groupes dispersés. Mais une coalition a fini par se constituer autour de la colonie de Sanctuary, sous le nom d'Alliance Planétariste. Chaque camp a cherché à prendre à revers les positions de l'autre, en multipliant les voyages d'exploration et les recherches de nouveaux points de saut naturels.

Cette guerre des routes de saut a culminé avec les batailles autour des routes reliant Sol et Sanctuary. Cartel Sol était désavantagé sur ce point, car la position de Sanctuary resta, depuis la colonisation même de la planète, le secret le mieux gardé de l'Alliance. Tous les chemins de contrebande passaient par des routes détournées et plusieurs intermédiaires, dont des factions spatiennes toutes acquises à la cause planétariste. De cette manière, aucun capitaine et aucun ordinateur ne possédait plus du cinquième d'un chemin de saut menant à Sanctuary, et la plupart des vaisseaux qui furent capturés eurent le temps de détruire toute trace de ces informations partielles.

Cet affrontement a conduit à la tentative d'invasion de la poche Harushita, qui devait devenir les Hoshi no Hekka, puis à la terrible bataille de FeuerRing, où l'Amiral Hassan al-Wahid et sa 3ème Flotte Frontalière Planétariste interceptèrent la 6ème Escadre Rapide Carteliste, composée d'une quinzaine de corvettes porte-chasse, qui avait suivi des contrebandiers. Ayant affronté et quasiment détruit la flotte ennemie, mais voyant ses destroyers au bord du naufrage incapables de faire barrage à plusieurs dizaines de missiles de données programmés pour revenir vers Sol avec les données d'astrogation découvertes par les cartelistes, l'Amiral décida d'évacuer l'équipages de son navire et de le saborder par surcharge de ses distorseurs. Il provoqua ainsi la destruction des missiles, qui étaient encore dans leur rayon d'interférence, mais incapable d'évacuer son navire avant l'explosion, il y laissa la vie.

C'est également dans le cadre de cet affrontement que se situe l'odyssée de la Compagnie Shadow. Cette force d'infiltration carteliste, envoyée après la perte présumée de la 6ème Escadre, devait suivre discrètement des contrebandiers, découvrir le sort de l'escadre disparue et surtout la route vers Sanctuary. Après avoir excavé un astéroïde dans le système Shadow pour servir de base arrière, elle poursuivit sa route par TeufelFeuer et Shadow Grave, où elle captura une base de contrebandiers. Piégée dans le système par l'arrivée d'une Forteresse des Hoshi no Hekka, la Mirai, elle réussit à envoyer un missile de données demandant l'envoi des transports et à rester cachée jusqu'à leur arrivée. Cependant, les transports, une fois arrivé dans le système Shadow Grave, reçurent l'ordre de se replier sur Barnard. La Compagnie Shadow combattit vaillament et se retrancha dans sa base arrière, non sans avoir perdu les 4/5èmes de son effectif. C'est alors que le Commandant Corneille Dessaudière ordonna un cessez-le-feu et entama des négociations. La Mirai aurait pu réduire la base, mais au prix de lourdes pertes parmi ses vaisseaux d'escorte. Quant aux hommes de Dessaudière, ils n'étaient plus près à se battre pour un État qui les avait abandonnés. Ainsi, les deux camps parvinrent à un accord et la base servit de prison, puis de patrie, à ces ex-soldats qui, plus tard, en firent un État de plein droit : le Shadow Complex.

L'entrée des Planétaristes dans les Guerres des Confins

C'est au cours d'un de ces voyages qu'un croiseur de l'Alliance Planétariste est entré dans l'espace K'Rinn et s'est trouvé mêlé, sans l'avoir prévu, aux batailles des Guerres des Confins qui opposaient les K'Rinns et leurs alliés du clan rith Irilia au clan Arythem. L'entrée dans le conflit des ces "Êtres du Secteur 52", comme les Arythem désignaient alors les Humains, renversa le cours de la guerre.

L'effondrement de Cartel Sol

La technologie du perceur d'espace-temps, offerte par les K'Rinns à leurs alliés humains, permit à l'Alliance Planétariste de marquer un avantage décisif sur les forces de Cartel-Sol et d'emporter par surprise la bataille du système Sol.

L'opinion publique solaire, déjà fatiguée de l'effort de guerre et de la tyrannie des Cartels, a constaté avec soulagement que les Planétaristes n'étaient pas les fanatiques sanguinaires décrits par la propagande carteliste. Les derniers partisans des Cartels ont escorté leur gouvernement et leur état-major, à bord du croiseur Purple Flag, vers une région lointaine de l'espace, où ils ont constitué la Traînée Pourpre.